Cliquez sur la photo ci-dessus pour l'agrandir

DOCUMENTS

  • Aucun document disponible

Nouveau traitement des matières organiques à La Pocatière

2010-10-04

La Ville de La Pocatière expérimente un nouveau procédé
pour le traitement des matières organiques

La Pocatière, le 30 septembre 2010. Le Maire de la Ville de La Pocatière, monsieur Sylvain Hudon, annonçait aujourd'hui le démarrage d'un projet expérimental pour le compostage des matières organiques en provenance de la collecte à trois voies. Après quelques années de pratique, la Ville de La Pocatière souhaitait perfectionner ses pratiques et décida ainsi de changer d'approche.

« Nous avons la chance, à La Pocatière, de côtoyer et d'avoir facilement accès à des organismes de recherche et de transfert technologique. Nous avons donc fait appel à l'expertise présente chez nous, auprès de Biopterre - Centre de développement des bioproduits et de Collectivités écologiques Bas-Saint-Laurent pour développer un procédé bien adapté à nos besoins et nous permettant de faire un pas de plus en termes de pratiques environnementales », déclarait monsieur Hudon.

C'est en mars 2010 que Biopterre proposa un système expérimental de fertilisation de saules à partir des résidus organiques de la collecte à trois voies. Ce système de disposition des matières organiques, une première au Québec, est une collaboration tripartite visant la recherche de solution innovante et durable aux problématiques de la gestion des matières organiques. Effectivement, ce projet est une solution intégrée allant au-delà du compostage traditionnel. Les matières organiques y sont traitées, mais elles servent également à fertiliser le saule. Le saule a quant à lui été choisi en fonction de ses propriétés de phytoremédiation, mais est également une source de biomasse des plus intéressantes.

Sommairement, voici les étapes du procédé : Les matières organiques sont acheminées sur une plateforme de compostage. Le compostage se fait en trois étapes distinctes : la phase thermophile, la phase active et la phase de maturation. Les deux premières phases sont réalisées sur la plateforme de compostage et la dernière phase est effectuée le long des rangées de saules.

M. Denis Rheault, chef de projets chez Biopterre, explique que la phytoremédiation consiste à l'utilisation de plantes pour l'extraction de polluants dans l'environnement et, en particulier, dans le sol. La plante emmagasine les éléments polluants dans ses tiges et feuilles et lorsqu'elles sont saturées en polluants, elles sont récoltées. Le site a donc été végétalisé avec des boutures de saule hybride. Environ 20 000 boutures de saule ont été implantées sur 29 rangées. Comme les andains de compost seront disposés le long des rangs de saules, les racines pourront filtrer le lixiviat qui s'en écoule. Ce procédé permettra de réduire les risques de pollution de la nappe phréatique. Après trois ans de croissance, le saule aura atteint de 6 à 8 m de hauteur et pourra être récolté. La biomasse ainsi obtenue pourra être utilisée pour la fabrication de combustible pour le chauffage (granules, copeaux, bûches), des produits pour lesquels la demande est en hausse.

Collectivités écologiques Bas-Saint-Laurent profite du lancement de ce projet pour rappeler que la sensibilisation auprès des citoyens et des industries, commerces et institutions est indispensable afin de recevoir des matières en quantité, mais surtout de bonne qualité. «La contribution du citoyen est un facteur primordial dans le succès de ce projet », soulignait Mme Karine Malenfant, directrice générale de Co-éco. D'ailleurs, un agent de sensibilisation fera du porte-à-porte cet automne afin de rappeler aux gens les matières acceptées dans le bac brun. Par la même occasion, il pourra répondre aux questions des citoyens sur les différents services environnementaux offerts sur le territoire de la Ville de La Pocatière.

Source :
Marie-Pierre Dufresne
Chargée de projets
Biopterre - Centre de développement des bioproduits
marie-pierre.dufresne@biopterre.com
418 856-5917, poste 230

Isabelle Taillefer
Conseillère aux communications
Ville de La Pocatière
isabelle.taillefer@lapocatiere.ca
418 856-3394, poste 114