Cliquez sur la photo ci-dessus pour l'agrandir

DOCUMENTS

  • Aucun document disponible

Ville de La Pocatière 1961-2011

2011-12-15

Un bref historique

1957! Il semble que les débats se font houleux au sein du conseil municipal de la Paroisse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. D’un côté, les conseillers provenant du secteur villageois et de l’autre, les conseillers provenant du secteur rural. On ne s’entend pas sur les moyens à prendre pour assurer le développement du territoire. Ceux du secteur rural veulent le statu quo et demeurer régis par le Code municipal; ceux du secteur villageois veulent se développer davantage et fonctionner sous la Loi des cités et villes qui, à leur avis, facilitera le processus d’emprunt et l’accès à de meilleures subventions gouvernementales en plus de permettre l’embauche d’un second policier et la construction d’un réseau d’aqueduc et d’égout autonome. Un enjeu majeur si on considère que deux ans plus tôt, on avait procédé à l’adoption d’un nouveau cadastre dans le but de faciliter le développement du secteur villageois! De plus, la Corporation du Collège de Sainte-Anne venait d’annoncer au conseil municipal de la Paroisse de Sainte-Anne qu’elle ne donnerait plus le service d’aqueduc et d’égout et que la Paroisse se devait d’envisager l’achat ou la location d’une section importante du réseau appartenant alors au Collège.

Le 1er janvier 1960, au terme d’une longue démarche, la séparation est confirmée et une partie du territoire de la Paroisse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière est érigée en une municipalité distincte, sous le nom de « Municipalité du Village de Sainte-Anne-de-la-Pocatière » avec pour maire, M. Paul-Étienne Lebel. Le 26 novembre 1961, soit 23 mois plus tard, le Lieutenant-gouverneur en son conseil, émet les lettres patentes érigeant le territoire de la municipalité du Village de Sainte-Anne-de-la-Pocatière en municipalité de Ville, sous le nom de « Ville de La Pocatière » et ce, en vertu de la Loi des cités et villes. Le Dr Gérard Dallaire devient alors de 1er maire de Ville de La Pocatière.

Cinquante ans plus tard, la Ville de La Pocatière poursuit sa quête de modernité, animée d’un sentiment de satisfaction devant ce qu’elle est devenue et confiante de pouvoir relever les défis actuels et de demain.

retours
Voir toutes les nouvelles