Vous cherchez une information ?

Budget 2020

Faits saillants

Croissance

Le budget 2020 de la Ville de La Pocatière, au chapitre des revenus et dépenses, sera de 9 088 584 $, en croissance de 3,54 % par rapport à l’exercice budgétaire 2019. Un effort appréciable afin de maintenir le taux de taxation le plus bas possible, compte tenu des nombreuses obligations que sont les nôtres, notamment, l’inflation et le maintien de la qualité des services offerts à notre population.

Taxes foncières

Le taux de la taxe foncière générale pour le résidentiel augmente de 0,005 $ sur le 100 $ d’évaluation pour s’établir à 0,96 $/100 $ d’évaluation comparativement à 0,955 $/100 $ en 2019. En ce qui concerne le taux de la taxe foncière sur les immeubles non résidentiels, il augmente également de 0,005 $ pour s’établir à 1,46 $/100 $ d’évaluation.

Taxes spéciales

Nous ne prévoyons aucun changement au niveau des taxes spéciales reliées aux emprunts effectués pour le développement résidentiel, les véhicules municipaux, le Centre Bombardier et les bâtiments municipaux. Globalement, les taxes spéciales demeurent stables à 0,185 $/100 $.
 

Taxes de services (eau, égout, matières résiduelles et usine de filtration)

Pour équilibrer son budget, la Ville annonce une hausse de la taxe de service relative à l’aqueduc qui passe de 178 $ à 180 $ ainsi que la taxe de service relative aux matières résiduelles qui passe de 165 $ à 185 $. La taxe de service relative à l’égout, a quant à elle, diminuée pour passer de 148 $ à 138 $.  La taxe de service relative à l’usine de filtration est maintenue au même taux qu’en 2019.

En résumé

Parmi les principales charges financières pouvant expliquer le budget 2020 et les taux de taxes établis, on note une hausse considérable de la tarification pour le coût d’enfouissement des déchets au site de Rivière-du-Loup et pour le traitement des matières putrescibles, puisque l’envoi de ces matières à l’usine de biométhanisation sera maintenant calculé en fonction des résidences et non plus au tonnage. S’ajoutent à cela, la réalisation d’études consacrées à des travaux aux infrastructures d’aqueduc et d’égout sur la base des priorités établies au plan d’intervention, une augmentation de la quote-part de la MRC, la mise en œuvre d’une nouvelle politique culturelle et d’une politique familiale et MADA (Municipalité Amie des Ainés) afin d’harmoniser les actions des services municipaux avec les réalités des familles et des aînés ainsi que la poursuite de l’intégration de la Halte marine de La Pocatière qui est située dans la Maison du Kamouraska, propriété de la MRC de Kamouraska.

Heureusement, la Ville peut, encore une fois cette année, compter sur les revenus provenant des parcs éoliens qui représentent un montant de 100 850 $ et de subventions provenant du ministère de la Culture et des Communications du Québec.
 

Pourcentage du budget consacré à la dette

La part du budget consacrée au remboursement de la dette est en hausse à 11,37 %, comparativement à 11,12 % en 2019. Le coût de la dette représente un montant de 1 033 650 $; de ce montant, 266 050 $ seront affectés aux intérêts, alors que 767 600 $ représentent la partie du capital remboursé.

Plan triennal d’immobilisations

Le plan triennal d’immobilisations prévoit des investissements totaux de 8 049 850 $ pour les années 2020, 2021 et 2022. En 2020 seulement, nous prévoyons un montant de 1 722 850 $ qui sera principalement consacré à des travaux sur les infrastructures d’aqueduc et d’égout sur la base des priorités établies au plan d’intervention et à des aménagements aux infrastructures et espaces récréatifs. Des montants seront aussi consacrés à des travaux de voirie et à l’achat d’équipements au Service de l’hygiène du milieu (aqueduc et égout).

Évidemment, les coûts totaux des projets présentés ici ne prennent pas en compte les subventions à recevoir de même que les sommes remboursées à la Ville en vertu de l’entente municipale incendie.

Conclusion

La Ville de La Pocatière est fière de vous présenter un budget 2020 qui prend en compte non seulement ses activités courantes, mais également les actions qui teinteront son développement futur.

Permettez-moi de remercier chaleureusement les élus et tous les membres de l’équipe municipale qui ont grandement contribué, par leur expertise et leur dévouement, à la préparation de ce budget exhaustif et professionnel.

La Ville de La Pocatière entreprend donc l’année 2020 avec un budget équilibré et répondant à ses engagements et obligations.